Sara Do en TerraGalice, Île Ô Poésie

Tam-tam pour toi (Femmes victimes de violence)

A toutes les femmes victimes de violences,

 

 

Tam-tam pour toi

Tam-tam de toi à moi...

 

 

Sara Do by Sèv

 

 

 

Tape tape tam-tam

Tape tape tam-tam

T'as rien fait pour mériter ça

Le tam-tam c'est pas fait pour ça 

 

Lune de miel consommée

Prince charmant éméché

Pour le meilleur et pour le pire

C'est ma maman qui me l'a dit 

 

Cet homme est fait d'un bois

Qui ne se contrôle pas

Un verre d'alcool pour alléger

Sentiment d'culpabilité

 

Faute d'amour bafoué

A moitié pardonnée

La déraison en déraison

Il faut bien demander pardon

  

Mots d'alcool en passe droit

Rêve que ce n'est pas toi

Mots de travers en coup de pied

Plus bas que terre m'as humiliée

   

Mon enfant ici bas

Vois la haine sans voix

Je t'en prie ne regarde pas

Tourne la tête y'a rien à voir 

 

Ce n'est pas ton papa

Cet homme sans foi ni loi

Dans sa douleur il est blessé

Est-ce un rêve ou réalité

 

Tape tape tam-tam

Tape tape tam-tam

Toi maman pas mériter ça

Le tam-tam c'est pas fait pour ça

 

La brisure est en moi

Femme battue j'y crois pas

Le silence reste ma survie

Face au regard qui sévit

  

Don d'amour sacrifié

Coup de poing libéré

C'est sacrilège si toi parler

Le droit de mort sur ta beauté

   

Tape tape tam-tam

Tape tape tam-tam

C'est bien moi je peux l'affirmer

C'est pas la femme d'à côté

 

Toi l'ami qui par là

Passes et restes sans voix

T'as rien en toi pour comprendre ça

T'as pas l'écoute et ça se voit

 

Toi qui juges sans savoir

Qui dit que j'adore ça

Je prie qu'un peu d'humilité

Vienne toucher ton humanité

 

Femme dans ma cité

C'est trop dur d'en parler

Y'a pas de honte à voir en toi

L'a pas le droit de taper sur toi

  

La révolte est en moi

Cri de mon désaroi

Y'a pas de faute à pardonner

De toi je dois me libérer

 

Tape tape tam-tam

Tape tap'pas sur moi

J'ai rien fait pour mériter ça

Le tam-tam c'est pas fait pour ça

  

Femme du monde entier

Estime en toi brisée

Lève la tête sors de l'eau

Sauve ta peau casse le tempo

  

Tape tape tam-tam

Tape tamtam pour moi

Y'a rien à faire qu'à écouter

Le tam-tam te casser les pieds

  

Tape tape tam-tam

Tape tape tam-tam

N'oublie jamais… ça !

titaptap... titaptap... tiptaptiptap...

tiptaptap... ...

 

 

Sara Do 

 

A toutes les femmes bafouées sur la terre comme au ciel


"Là, où je ne pense pas

Là, où je ne pense plus

Je suis à l'être extrême de moi-même."

 

"Histoire de femmes"...

Il y a des soirs pas comme les autres

où il fait bon pleurer dans des bras soutenus, 

il y a des soirs comme ça

où tout fout le camp à l'intérieur de soi,

Comme un volcan en irruption,

les mots s'alignent les uns derrières les autres,

et puis, d'un coup ! tu n'as plus peur,

Plus peur de parler, de t'épancher,

tellement c'est simple d'être écouter...

Il faudrait beaucoup de soir comme ça,

à la couleur des mots,

à la chaleur humaine,

à nos âmes sereines

de s'être libérées.

 

Sara Do

 

Aujourd'hui, 11 septembre 2007, j'ajoute :

A tous les hommes bafoués

sur la terre comme au ciel… 

Car il y a aussi des hommes

qui ont besoin de bras

pour être soutenus...

 

D'étoilement?????




32 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres