Sara Do en TerraGalice, Île Ô Poésie

Parce que... par Didier Péron

Parce que... c'est beau !

 

 

 

 

 

 

Les mots de D.

 

 

Mi-graineuse d'émois

Mi-semeuse de mots

entière à cultiver son jardin

jarre où s'abreuver de poésie

jungle de couleurs intérieures

serre où poussent belles fleurs

en Terre toute lisse pour vague à Bond'age

pour espion au coeur du sens

ça pousse à l'association

à la métaphore dans le phare

des phrases qui luisent

dans des horizons sans fin

 

écrire un peu comme ça vient

quelques bouts de mots

faire quelques balles

au bal du Je sans filet

ne pas compter le point

juste le plaisir de la beauté du geste

 

Bonne nuit Sara Do

de doux rêves ataraxiques

et mieux si possible... 

 

D. (caféïnes)

 

 

 

 

 

Ruissellement d'après le naufrage
les mots résonnent en écho
dans la cale mémorielle
où ruisselle le tempo
d'une nostalgie
le tango d'un doux leurre
le fa do d'une gamme mineure
l'adagio d'une absence
Las cri mal
La ni mal
ni bien
ni rien
fuite Do
sous rire
Sue heures d'étoiles
à régner l'éternité

D.(conne)



  


 

Puisque homère fut convoqué

l'or de cette Oh dit sait

je sais que confiance j'ai

et conscience que tes mots

sauront sublimer mes ports tu erres

et conter les histoires qu'ils espèrent

embarquer depuis temps de marées ...

Alors Oh mer ci et là pour toute la vie

l'énergie déchargée dans mes cales

mais là dois disparaitre

pour quelques naufrages

dans les abysses et m'abandonner

à la Mort-Fée

pour mieux renaître ce matin

de beaux rêves à toi

 

D. (minéralisé)



 

 

 

j'ai lu en Galice tes mots

saurai-je y poser autant de beauté

que ce texte mériterait

oserai-je m'y pauser

sans déranger cette Terre de délices

Serai-je assez poli

pour être ce gars lisse

que l'Eau Séan sculpte

depuis Temps de tant ? Dis tu choisis ?


(Un gars laid qui se rêve être minéral !)

 

 

 

Amnésie amnésie
J'ai tout oublié
Amènes-y ou pas
J'ai tout effacé
Les pas, les traces
Demain, hier
La tête à l'envers
Je me suis égaré
Ame née
Emmenée
jusqu'à l'ardoise
de ton enfance
Odeurs de craie
Tout gommer
L'art-toise
et mesure
le chemin non parcouru
Parchemin
Dérouler la carte
Ilôt trésor
Naviguer aux étoiles
Ys c'est haut !
D. (rivé)

La faux t'as qui ?


 

  

" suis plus étanche dans ces désordres de nuit et les mots s'infiltrent dans les interstices de ma marée verbale - là cri mâle ...
se terre prendre racine au ciel ... "
D. (lire)

 


 

 

 

mal de dent

mal au dedans
devant
du vent
c'est dur
c'est mou
c'est mou le vent
l'enfant devant
je l'entends
le temps
il dure
il épure
goutte à goutte
le sable
et le sang
vivant

D. (structuré)


 
 

 

 Poésie poésie
semelles de vent
aussi derrière
semer marcher aimer
faute au vent
En vol de plume
écriture du regard
images des mots
essaimer

A toi
D.


 
 

Parce que...

Beau de l'air d'un semeur de mots...

 

Merci à toi, D. infiniment...

 

 Sara Do  



18/09/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres