Sara Do en TerraGalice, Île Ô Poésie

Le marcheur

Le marcheur

 

 

 

Il avance tranquillement

souriant aux passants

ne sachant où aller

il avance tranquillement

 

 

liberté d'aller et de venir

sans se soucier du temps qui passe

pas de famille et pas d'enfant

juste peut-être le souvenir

un terrain vague près du ruisseau

un peu de bois pour se chauffer

le bruit de l'eau dans le silence

un peu de vent dans les branches

il s'endort à la nuit tombante

et s'éveille au soleil levant...

 

 

Un sac de toiles sur le dos

des kilomètres à ses pieds

le corps brûlé à tous les soleils

il s'endort sous un réverbère

il chante des mots de ports en ports

la bouche pleine de ses voyages

d'amour et de paysages

il laisse le fil se dérouler

à l'oreille de celui qui écoute

il sourit de ses chants mêlés

le coeur à l'ouvrage métissé...

 

 

 

Sara Do



26/01/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres