Sara Do en TerraGalice, Île Ô Poésie

La douce heure d'un ange

La mort, c'est étrange, a le souffle d'un ange....


La douce heure d'un ange





Je suis là par hasard
En route vers nulle part
Je suis là quelque part
Entre nuit et brouillard
Je regarde le ciel
Comme pour voir à travers
Et j'entends l'angélus
Sonner l'heure qui se meurt…

Quand y'aura plus rien à se dire
Que des soupirs
Quand y'aura plus rien à s'écrire
Que des larmes en souvenirs…
J'irai sur mon tambour battant
Ameuter l'univers
J'irai sur la terre d'antan
Respirer ta poussière…


Je vois sur ton visage
Tout l'étang de ma peine
Je vois dans ton regard
L'entre deux silencieux
Je supplie aux étoiles
Un messager d'espoir
J'étends ma nuit d'un voile
Sur ton regard d'ivoire…


Quand y'aura plus rien à se dire
Que des soupirs
Quand y'aura plus rien à s'écrire
Que des larmes en souvenirs…
J'irai sur mon tambour battant
Ameuter l'univers
J'irai sur la terre d'antan
Respirer ta poussière



Sara Do
 
A Lady L., partie aujourd'hui
 
 
Il est 20 h à l'heure étrange, où la mort a la douceur d'un ange... ultreïa ! 
D'étoilement


03/10/2009
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres