Sara Do en TerraGalice, Île Ô Poésie

A ceux qui partent toujours trop tôt, A ceux qui restent toujours trop tard

 

A ceux qui partent toujours trop tôt

 

A ceux qui restent toujours trop tard 

 

 

 

 

Vieillir tout simplement et comprendre qu'à chaque cheveu blanc nouveau, le temps marque sa trace. Il semble nous montrer la voie - accepter que ceux qui nous entourent, que nous chérissons dans notre cœur, partent vers un ailleurs, un "je ne sais où" qui n'appartient qu'à eux.

 

Nous, on est là, tristement, avec cette impression de rester en plan, lâchés sur le bord de la route. Et puis, les souvenirs remontent à la surface pour nous rappeler tous ces bons moments passés ensemble, nos éclats de rire, nos révoltes, nos absences, tout ce qui fait que nous sommes vivants.

 

Prenons le temps de faire le deuil de celui qui part trop tôt. Prenons le temps d'embrasser, de serrer très fort dans les bras, la famille, les amis. Prenons  le  temps d’accueillir les larmes, de les recevoir comme des diamants d'eau de vie.

 

Puisons dans ces instants passés, tout ce qui nous porte en avant, tout ce qui nous élève et nous fait dire : tu étais, tu es, tu seras toujours là, dans notre coeur et les gestes simples de la vie.

 

Serait-ce la clef du bonheur ? Au bout de la nuit, ne garder que le beau ♥

 

D'étoilement 

 

Sara Do

 



04/03/2017
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres